Que faire pour un chat qui miaule la nuit ?

Les miaulements de votre chat vous empêchent de dormir ? Pas de panique, votre cas n’est pas isolé. Bien qu’il coule des jours heureux en votre compagnie, votre chat domestiqué n’en reste pas moins un animal nocturne. Mais si ses miaous nocturnes vous le rappellent quotidiennement, mieux vaut agir et vite, sous peine de voire votre cohabitation virer au cauchemar.

Identifiez pourquoi votre chat miaule

Avant d’explorer les différentes solutions qui s’offrent à vous, il est important d’identifier les causes des vocalises nocturnes de votre chat. Elles peuvent être de plusieurs types.

Le miaulement peut être le signe d’un trouble, d’une maladie ou de la sénilité de votre compagnon à quatre pattes. Dans ces cas-là, la meilleure chose à faire est de consulter votre vétérinaire qui agira en fonction de la pathologie. Les causes médicales écartées, il faut savoir que le chat est un animal discret et silencieux. Ces qualités lui sont notamment d’un grand secours quand il chasse sa proie et ses miaulements sont généralement des appels. Ils peuvent signifier que votre chat a repéré la présence d’un congénère, si c’est une femelle, qu’elle est en chaleur ou encore qu’il sollicite votre attention.

L’environnement de votre chat la nuit

Si votre compagnon souhaite rejoindre un chat du voisinage et qu’il dispose d’un accès à l’extérieur, ses miaulements passeront probablement inaperçus. Si ce n’est pas le cas, veillez à ce qu’il puisse avoir une vue sur la rue ou laissez une fenêtre entrouverte. Il faudra alors veiller à ce que l’accès soit sécurisé pour pallier tout risque de chute. Dans le cas des femelles en chaleur, la tenir éloigner des mâles devrait calmer ses ardeurs, surtout si vous mettez à sa disposition un linge chaud ou une bouillotte au sein desquels elle pourra se lover. Certains remèdes à base de plantes peuvent également se révéler efficaces et si aucune de ces solutions n’est concluante, il vous restera la visite chez le vétérinaire.

Autres solutions

Votre chat essaie systématiquement d’attirer votre attention à la nuit tombée ? Ces miaulements peuvent être la manifestation de ses frustrations de la journée. Assurez-vous alors que son environnement diurne est suffisamment stimulant en suspendant, par exemple, des mobiles aux fenêtres ou en dissimulant des balles.

Vous pouvez également, selon la race de votre chat et si votre habitation le permet, adopter un autre compagnon avec lequel il jouera pendant votre absence. A votre retour, ne négligez pas le temps passé à vous occuper de lui et n’hésitez pas à multiplier les séances de jeu, par tranche de dix ou quinze minutes idéalement. Vous éviterez alors à votre chat un sur plein d’énergie qui se manifestera pendant votre sommeil.

Si malgré tout cela, les miaulements de votre chat ne cessent pas, assurez-vous qu’il dispose de croquettes, d’eau et que sa litière est propre. Enfin, ne répondez surtout pas à ses sollicitations nocturnes, même occasionnellement. Votre chat saura alors que vous êtes faillible et redoublera d’effort pour vous faire quitter le lit. En tenant bon, il devrait laisser tomber ses mauvaises habitudes au bout d’une quinzaine de jours et vous, retrouver de bonnes nuits d’un sommeil réparateur.

Laisser un commentaire